Un logiciel dans votre voiture pour estimer le coût de votre assurance chaque mois ?

Posted on 8 novembre 2021Commentaires fermés sur Un logiciel dans votre voiture pour estimer le coût de votre assurance chaque mois ?

Elon Musk, le patron de la firme Tesla, a annoncé mettre en place un nouveau système pour ajuster chaque mois le coût mensuel des primes d’assurance de ses clients. En effet, l’entreprise proposait déjà un service d’assurance automobile depuis 2019, mais elle franchit ici un cap en installant un nouveau logiciel embarqué dans le système des véhicules, afin d’évaluer le comportement du conducteur. Pour l’instant expérimentée dans le seul état du Texas, cette méthode a-t-elle une chance de franchir l’océan Atlantique, et d’être un jour appliquée sur les particuliers en France ? Quels sont les paramètres pris en compte ? Passage en revue de tous ces aspects, dans lequel nous compilerons ses avantages et ses inconvénients.

Légalité et nouveaux critères d’évaluation

Après avoir pris contact avec un cabinet d’avocats spécialisés dans l’assurance auto pas chère, un juriste nous a confirmé qu’un tel dispositif est parfaitement légal en France. Il devra, bien sûr, être librement consenti par le client et acté par contrat, mais le nombre de particuliers prêts à le mettre en place reste à définir. Comme dit précédemment, ce système d’évaluation est pour l’instant « expérimental », mais s’il est jugé concluant, les propriétaires Français de voitures Tesla pourraient en bénéficier dans un futur proche. Les professionnels de la route disposent déjà de systèmes similaires, calculant notamment leur vitesse, mais celui de Tesla est beaucoup plus poussé. En effet, ceux déjà existant en Europe se connectent sur l’allume-cigares, tandis que celui du constructeur américain est intégré au véhicule, et par conséquent inamovible. 

Surtout, ce système embarqué mesure la conduite du pilote en prenant en compte les cinq critères suivants :

  1.   Les alertes de collision : détail important, seules celles déclenchées par le capteur avant sont prises en compte.
  2.   Les virages « agressifs » 
  3.   Les freinages  « brusques » : pour évaluer ces deux derniers critères, la décélération et l’accélération du véhicule seront mesurées en G. 
  4.   À l’aide des caméras embarquées, on déterminera si les distances de sécurité sont respectées.
  5.   Le débrayage forcé du système de pilotage autonome : les voitures du constructeur disposent d’un mode semi-conducteur, si l’ordinateur de bord juge que l’attention du pilote est insuffisante, ce débrayage se met en place. C’est donc le nombre d’occurrences constaté qui sera comptabilisé.

Avantages et inconvénients.

Ces assurances, désignées comme « comportementales « , devraient logiquement favoriser les conducteurs les plus vertueux. La firme revendique pour ces derniers une baisse des coûts estimée dans une fourchette entre 20 et 40 %. Elle ne précise pas, cependant, à quelle sauce seront mangés les conducteurs plus maladroits ou malchanceux. L’accueil réservé à cette innovation devrait donc être mitigé, car elle pourrait être jugée punitive et anxiogène par un grand nombre d’utilisateurs. En effet, c’est une chose d’être évalué sur son temps de travail lorsqu’on l’effectue sur la route, mais c’en est une autre d’accepter de l’être en continu et jugé sur le moindre créneau.
L’entreprise nourrit de grands espoirs, quant à sa capacité de s’imposer à terme sur ce marché grâce à ce procédé. Au vu de l’amour de la liberté qui a cours dans nos contrées, il est permis d’être dubitatif face à cette ambition.

Commentaires fermés sur Un logiciel dans votre voiture pour estimer le coût de votre assurance chaque mois ?